Journée d’étude 22 juin 2021: « Un smartphone à la main: quelles évolutions pour le lien parent-enfant »

Journée d’étude en présentiel le mardi 22 juin 2021 à la Maison du Peuple à Saint-Gilles

Orateurs: Daniel Marcelli et Jocelyn Lachance

Tarifs (lunch compris): 80€ (10€ pour les étudiants)

Renseignements et inscription: formations@ssmulb.be


En quelques années, les écrans se sont imposés au cœur de nos vies et de celles des enfants et adolescents. Parmi ceux-ci, le smartphone condense en un objet devenu littéralement captivant pour petits et grands, tous les nouveaux possibles ouverts par ces technologies.

Téléphoner, envoyer des messages, surfer sur les réseaux sociaux, s’informer, jouer, regarder des séries, des dessins animés mais aussi faire son shopping, prendre des photos, écouter de la musique… la liste est longue.

Il semble devenu un incontournable, présent quasiment à chaque moment de nos vies. Le temps est donc venu d’apprendre à être parent avec ces nouvelles technologies. Il est également temps, en qualité de clinicien, de se saisir de cette question !

Les implications des nouvelles technologies sont différentes en fonction des âges. Les conseils aux parents concernant le temps d’exposition aux écrans ou du choix des contenus abondent dans les médias.

Lors de cette journée, nous souhaitons lancer une réflexion centrée sur les places et les fonctions que vient occuper le smartphone dans la relation entre parents et enfants.

Durant la première partie de notre journée de travail, nous nous intéresserons à la place qu’il prend entre un jeune enfant et son parent. Nous y questionnerons les habitudes de l’adulte et sa capacité à rester, ou non, suffisamment présent psychiquement avec un smartphone dans la main. Nous tenterons de dégager des balises permettant de continuer à offrir à l’enfant l’accordage affectif et les moments d’attention conjointe nécessaires à son développement.

La deuxième partie de la journée sera consacrée aux adolescents et à leurs parents. A cet âge où les relations se réaménagent en profondeur, quelle place vient occuper le smartphone ? Comment va-t-il pouvoir soutenir le nécessaire processus de séparation-individuation de l’adolescent ou au contraire l’entraver ? La façon d’utiliser le smartphone va donc venir questionner et également conflictualiser les liens de l’adolescent avec les pairs et avec l’adulte à commencer par ses parents.

Si le thème de cette journée a germé il y a plus d’un an, la crise sanitaire et l’omniprésence des écrans dans notre vie en ces temps de (semi)confinement renforcent l’importance de se saisir de la question.

Les interventions de Daniel Marcelli et Jocelyn Lachance nous permettront de croiser les regards clinique et sociologique, afin de réfléchir ensemble et tenter de dégager des points de repère utiles pour nos pratiques face à des situations cliniques en constante évolution.

Daniel Marcelli est pédopsychiatre, professeur émérite de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, ancien chef de service du CHU de Poitiers, en France

 Jocelyn Lachance est maître de conférences HDR en sociologie à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et membre du laboratoire CRNR TREE, en France